Fermeture temporaire du site de la Porte de la Villette : Communiqué


Paris le 31 décembre 2019,

Fermeture temporaire du site de la Porte de la Villette pour raison de sécurité.

Ce vendredi 27 décembre, la mosquée Adda’wa située à la Porte de la Villette a, de nouveau, subi une tentative de prise de contrôle par un groupe d’individus, à l’occasion de la grande prière hebdomadaire.

C’est la deuxième fois, en une semaine, que notre mosquée fait l’objet d’une profanation. Elle est l’œuvre d’individus qui souhaitent s’approprier une mosquée par la force et la violence au mépris de la loi.

L’ACIMA condamne fermement ces agissements. Tel que la loi l’y oblige, l’ACIMA avait pris toutes les mesures afin d’empêcher d’eventuels débordements.

A cette fin, un dispositif de sécurité exceptionnel avait été mis en place et des plaintes pénales avaient été déposées contre les meneurs de cette rébellion.

Malgré ces moyens importants, il n’a pas été possible de préserver la sérénité dans la mosquée.

Aussi, ces agressions ont porté atteinte à la sacralité de la Mosquée et de la Joumou‘a et ont lourdement entravé la

libre expression du culte.

Cette situation sans précédent ne nous permet plus d’assurer aux centaines de fidèles une pratique apaisée du culte.

C’est ainsi que nous avons été contraints d’interrompre provisoirement les activités cultuelles au sein de notre site de la Porte de la Villette.

Desormais, les fauteurs de troubles qui portent cette énorme responsabilité, devront en répondre devant la justice .

Il est inacceptable qu’une minorité d’individus s’arroge le droit de prendre en otage la majorité des fidèles ou encore semer le désordre et la discorde parmi nous.

L’ACIMA regrette cette situation extrêmement préjudiciable pour les musulmans.

Parce qu’il est hors de question de laisser une mosquée fermée à cause des agissements incontrôlés de quelques-uns, l’ACIMA s’engage à prendre toutes les dispositions nécessaires pour une réouverture de la mosquée Adda’wa située Porte de la Villette dès qu’elle sera en mesure d’assurer la sécurité des biens et des personnes et d’organiser le culte dans la paix et la sérénité.

Le Conseil d’Administration